dialogue judeo-islamique


La fraternité spirituelle dans l’unicité divine tisse des liens indissolubles entre les êtres humains. Non seulement elle fonde la rencontre « interreligieuse », ou plus simplement « religieuse », mais elle prépare également, et avant tout, à la réalisation d’une entente réellement « métaphysique » entre les orthodoxies et entre les croyants, alors que le simple « dialogue », dans ce domaine, s’avère finalement sans issue, parce qu’il est marqué du sceau de la dualité. Ce n’est pas, à proprement parler, au judaïsme, au christianisme et à l’islam de s’entendre, mais plutôt aux juifs, aux chrétiens et aux musulmans de s’entendre les uns avec les autres, ou plus précisément de s’entendre les uns les autres proclamer la louange et la gloire du Dieu unique.