Communiqué de presse


Les membres de l’Institut des Hautes Etudes Islamiques font part de leur plus vive émotion face au meurtre barbare dont a été victime le Père Jacques Hamel, à Saint Etienne du Rouvray, quelques jours après l’odieux attentat de Nice. Toute notre compassion et nos prières vont à la mémoire du Père Jacques Hamel, de toutes les victimes et de leurs familles.

 

Nous, musulmans et citoyens français, réaffirmons avec force le caractère sacré et inviolable de la vie, et rejetons sans concession toute forme de violence, qu’elle soit physique ou verbale. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes de terrorisme qui, en dénaturant profondément le message de l’islam, cherchent à semer le doute et la division au sein de notre communauté nationale.

 

Les musulmans français se sentent au contraire partie prenante avec toutes les composantes de la société laïque et des autres religions, pour œuvrer à l’édification d’une société pacifiée, plus juste et plus sereine.

 

A l’heure où certains en appellent encore au choc des civilisations, un véritable effort intellectuel et spirituel, dans un esprit de reconnaissance réciproque, est devenu, plus que jamais, indispensable. C’est à cet effort que sont appelés, non seulement tous les croyants et croyantes, quelle que soit leur confession ou leur conviction, mais aussi tous les hommes et les femmes de « bonne volonté ».

 

Ces événements tragiques nous rappellent encore plus la nécessité d’œuvrer dans ce sens. C’est dans cette perspective de connaissance authentique et de concorde que l’Institut des Hautes Études Islamiques entend poursuivre son action, avec ses frères et sœurs des autres traditions religieuses et avec toutes les composantes de la société en France et en Europe.

 

En témoignage de leur soutien, ils s’associeront à la célébration dominicale de dimanche 31 juillet, dans les cathédrales et églises de Paris, Lyon, Marseille, Gap, Embrun, Rennes, Lille, Perpignan, et Toulon.