Une vie à la recherche de la Vérité : Le Shaykh Abd-al Wahid Pallavicini a eu 90 ans

IHEI

Les membres de l’Institut des Hautes Études Islamiques sont heureux de célébrer le quatre-vingt-dixième anniversaire de leur Président d’honneur, le Shaykh Abd al-Wahid Pallavicini. A cette occasion, il leur paraît important de retracer brièvement son exceptionnel itinéraire intellectuel et spirituel.

« Rien de personnel » a pourtant déclaré le Shaykh Abd al-Wahid Pallavicini à la délégation qui venait le féliciter. Une formule qui résume une vie entière à la recherche d’une Vérité qui nous dépasse tous. Ce maître spirituel de 90 ans, dont 65 ans passées en tant que musulman italien, est le premier de l’époque contemporaine à avoir donné le témoignage d’un parcours de l’islam en Occident, à avoir rapporté, avec force et patience, la spiritualité islamique en Italie 700 ans après Frédéric II et les échanges intellectuel du Moyen Âge, et à avoir influencé profondément la vie de plusieurs générations de disciples.

Cet anniversaire n’est donc pas seulement celui d’un maître qui a de nombreuses années de vie derrière lui, mais c’est aussi l’anniversaire de ces disciples, membres d’une communauté musulmane composée d’italiens et de français, unis solidement par la circulation d’une bénédiction liée à l’hérédité spirituelle.

De ses voyages en Orient, le Shaykh Abd al-Wahid a rapporté en Europe ce sens de la spiritualité universelle qui « conquiert l’Orient sans perdre l’Occident, et, dans le règne du fanâ’ [l’extinction mystique en Dieu], atténue les frontières géographiques », selon les mots qui lui ont été adressés depuis Jérusalem par le Rabbin Daniel Sperber. Une spiritualité vivifiée par l’appartenance au courant le plus intérieur et le plus contemplatif de l’islam orthodoxe, le soufisme, depuis lequel le Shaykh Abd al-Wahid déploie son œuvre infatigable de témoignage et d’enseignement en tant que Maître autorisé de la tarîqa Ahmadiyya Idrîssiyya Shâdhiliyya.

Comme reflet extérieur nécessaire d’une concentration sur l’intérieur, il a donné vie, depuis le début des années 1980, en Italie et en France, au Centre d’Études Métaphysiques de Milan, puis à notre l’Institut des Hautes Etudes Islamiques en 1994, et à la Communauté Religieuse Islamique Italienne (CO.RE.IS). Un parcours progressif « de la culture au culte », nécessaire dans un Occident qui a perdu le sens de la religion et de la doctrine, et où ces associations représentent aujourd’hui des centres de formation et d’action pour que la tradition islamique soit vécue dans son authenticité, et préservée de toute contamination politique et idéologique. Un enjeu fondamental dans le contexte difficile que connaît notre pays.

Au cours de trente ans d’activité publique, le témoignage des principes éternels et la civilisation traditionnelle et interculturelle islamique, dans la conscience de l’unicité du Monothéisme abrahamique, a naturellement conduit à un dialogue constant avec la communauté juive et avec l’Église catholique, depuis la première rencontre interreligieuse d’Assise en 1986, où, sur l’invitation du Pape Jean-Paul II, le Shaykh Abd al-Wahid a fait partie de la délégation des représentants musulmans.

Les membres de l’IHEI et les disciples renouvellent tous leurs vœux au Shaykh Abd al-Wahid, à l’occasion de ses 90 ans qui représentent un modèle de foi et de courage pour les nouvelles générations de musulmans européens.

Newsletter

Entrez votre adresse email pour vous inscrire.

Pour faire un don

Règlement par chèque bancaire à l’ordre de :

Institut des Hautes Études Islamiques
B.P. 136
05004 GAP CEDEX


Virement sur le compte bancaire Crédit Mutuel :

IBAN : FR76 1027 8090 7500 020 39290 104
BIC : CMCI FR 2A

Liens utiles

Nous contacter

Sviluppato da Genesi Communication Design